Eglise Le Cep

Des talents utiles

Lecture – La parabole des talents

Matthieu 25 v 14 Il en sera comme d’un homme qui partit pour un voyage : il convoqua ses serviteurs et leur confia l’administration de ses biens. 15 Il remit à l’un cinq lingots, à un autre deux, et à un troisième un seul, en tenant compte des capacités personnelles de chacun. Puis il s’en alla. 16 Celui qui avait reçu les cinq lingots se mit sans tarder à les faire fructifier, de sorte qu’il en gagna cinq autres. 17 Celui qui en avait reçu deux fit de même et en gagna deux autres. 18 Quant à celui qui n’en avait reçu qu’un, il s’en alla creuser un trou dans la terre pour y cacher l’argent de son maître. 19 Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint et leur fit rendre compte de leur gérance. 20 Celui qui avait reçu les cinq lingots se présenta, apportant les cinq lingots supplémentaires qu’il avait gagnés. « Maître, dit-il, tu m’avais remis cinq lingots, j’en ai gagné cinq autres. Les voici. » 21 « Très bien, lui dit son maître, tu es un bon serviteur, en qui l’on peut avoir confiance. Tu t’es montré fidèle en peu de choses. C’est pourquoi je t’en confierai de plus importantes. Viens partager la joie de ton maître ! » 22 Celui qui avait reçu les deux lingots se présenta aussi et dit : « Maître, tu m’avais remis deux lingots, j’en ai gagné deux autres. Les voici. » 23 « Très bien, lui dit son maître, tu es un bon serviteur, en qui l’on peut avoir confiance. Tu t’es montré fidèle en peu de choses. C’est pourquoi je t’en confierai de plus importantes. Viens partager la joie de ton maître ! » 24 Enfin, celui qui n’avait reçu qu’un lingot vint à son tour et dit : « Maître, je savais que tu es un homme dur : tu moissonnes là où tu n’as rien semé, tu récoltes où tu n’as pas répandu de semence. 25 Alors, j’ai pris peur et je suis allé cacher ton argent dans la terre. Voilà : prends ce qui t’appartient. » 26 Mais son maître lui répondit : « Vaurien ! Fainéant ! Tu savais que je moissonne là où je n’ai rien semé et que je récolte là où je n’ai pas répandu de semence ! 27 Eh bien, tu aurais dû placer mon argent chez les banquiers et, à mon retour, j’aurais récupéré le capital et les intérêts. 28 Qu’on lui retire donc le lingot et qu’on le donne à celui qui en a déjà dix. » 29 Car à celui qui a, on donnera encore, et il sera dans l’abondance. Mais à celui qui n’a pas, on ôtera même ce qu’il a. 30 Quant à ce vaurien, jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et d’amers regrets.

 Méditation

– Le Seigneur nous invite à faire fructifier les dons qu’il nous a accordés, demandons-Lui des occasions de les découvrir et de les mettre en œuvres.

– Ne méprisons pas les petits commencements. Au départ, souvent les choses nous paraissent insignifiantes, mais si nous persévérons, Dieu va trier et faire croitre les bonnes œuvres.

– Nous avons besoin d’encouragement, alors soyons généreux avec ceux qui travaillent autour de nous. Complimentons abondement, afin de développer ce climat encourageant indispensable. Honorons ceux qui se lèvent et qui mettent en route des projets nouveaux. N’ayons pas peur des erreurs ni des échecs. On commence toujours en tâtonnant, en faisant des erreurs, des maladresses, mais si on persévère et que l’on s’améliore continuellement, on fini par réussir.

– Les projets réussissent grâce à un grand nombre de conseillers dit l’écriture : Recherchons les conseils et les corrections de personnes qui ont de l’expérience ou simplement un regard extérieur sur notre travail. Grâce à Dieu, au travers d’eux, nous pourrons plus rapidement corriger nos erreurs.

Jonathan Yoder

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
X