Eglise Le Cep

L’automne une saison bien remplie

Nous moissonnons, préparons la nourriture et les provisions pour l’hiver, les enfants retournent en classe…C’est un temps d’apprentissage.

Aujourd’hui, on entend souvent dire dans le monde qui nous entoure : « on ne reconnaît plus les saisons, il n’y a plus de saisons»

Notre vie spirituelle est parfois similaire, on se laisse déstabiliser par les événements de la vie

A l’automne, on peut ressentir certaines émotions notamment la tristesse, l’appréhension, qui peuvent être parfois accompagnées de la sensation d’être épuisé sur le plan émotionnel.

Nous traversons la vie en surmontant chaque étape du mieux que nous le pouvons.

Dans cet automne du royaume de Dieu, nous devrions nous préoccuper d’apprendre tout ce que nous pouvons de la Parole de Dieu afin de nous préparer pour les durs mois d’hiver à venir.

La Parole de Dieu nous rappelle qu’il y a un temps pour tout!

« Il y a un temps pour tout, un temps pour toute chose sous les cieux: un temps pour naître, et un temps pour mourir; un temps pour planter, et un temps pour arracher ce qui a été planté; …un temps pour pleurer, et un temps pour rire; un temps pour se lamenter,… un temps pour se taire, et un temps pour parler; un temps pour aimer,… » (Ecclésiaste 3:1-8)

Bien souvent, nous sommes impatients et vivons très mal ces transitions. Nous ne les acceptons pas et risquons de passer par la déprime, nous nous révoltons parfois contre Dieu, tandis que d’autres fois, nous nous confions en l’Eternel.

N’oublions pas les moments de joie, d’exaucement, que le Seigneur nous a accordés, louons-le pour tout ce qu’Il a fait.

Rappelons-nous que nous ne sommes pas seuls, Dieu nous tient dans sa main à chaque saison de notre vie sur cette terre.

« Ne crains rien, car je suis avec toi; Ne promène pas des regards inquiets, car je suis ton Dieu; Je te fortifie, je viens à ton secours, Je te soutiens de ma droite triomphante. » (Esaïe 41:10)

Martine L.

Sortons du découragement

Dans cette période de pandémie beaucoup se laissent aller au découragement !

Oui on peut en avoir marre parfois… Mais j’ai une bonne nouvelle pour vous, même si vous passez par ces moments difficiles : le Seigneur est là, il ne vous abandonnera pas, il l’a promis dans sa parole.

Josué 1/5 : « Je ne te délaisserai point, je ne t’abandonnerai point »

Hébreux 13/5 : « je ne te laisserai pas ; non je ne t’abandonnerai jamais »

Deutéronome 31/6 : « Fortifiez-vous et ayez du courage ! Ne craignez point et ne soyez point effrayés devant eux ; car l’Eternel, ton Dieu, marchera lui-même avec toi, il ne te délaissera point, il ne t’abandonnera point »

Dieu a promis de ne point nous abandonner et il tiendra sa promesse !

On a trop souvent tendance à dire que la présence de Dieu est plus avec certains qu’avec d’autres, que certains sont plus saints, prient plus…c’est comme si on disait que la présence de Dieu dépendait de nous… alors que la présence de Dieu avec nous est inconditionnelle.

Matthieu 28/20 : « voici je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde »

On peut être découragé à cause de problèmes liés à nous-mêmes – problèmes de santé, découragement au travail… mais aussi à cause de l’attitude des autres. Et c’est parfois ce qui nous cause le plus de découragement. Souvent, les lacunes des autres nous hérissent tellement que nous ne pensons même pas à prier pour eux. Et peut-être nous faut-il admettre que nous ne pouvons améliorer leur comportement. Alors nous commencerons à prier avec amour pour eux.

Quoi de plus réconfortant que de recevoir les promesses de Dieu et l’assurance que dans notre chemin difficile, notre foi en Christ nous permettra de ne pas nous laisser submerger par le découragement.

J’aime beaucoup lire Hébreux 12 versets 2 et 3 dans la version Parole Vivante : « Gardons les yeux fixés sur Jésus ; dans cette course de la foi, il est notre chef de file et nous mènera au but. Parce qu’il avait en vue la joie qui lui était réservée, il a affronté la mort sur la croix, sans tenir compte de la honte attachée à un tel supplice, et il siège désormais à la droite de Dieu. »

Pensez à la lutte opiniâtre qu’il a eu à soutenir contre des hommes pécheurs, à la manière dont il a supporté leur hostilité, et ne vous laissez pas abattre par le découragement.

Martine L.

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook

Des talents utiles

Lecture – La parabole des talents

Matthieu 25 v 14 Il en sera comme d’un homme qui partit pour un voyage : il convoqua ses serviteurs et leur confia l’administration de ses biens. 15 Il remit à l’un cinq lingots, à un autre deux, et à un troisième un seul, en tenant compte des capacités personnelles de chacun. Puis il s’en alla. 16 Celui qui avait reçu les cinq lingots se mit sans tarder à les faire fructifier, de sorte qu’il en gagna cinq autres. 17 Celui qui en avait reçu deux fit de même et en gagna deux autres. 18 Quant à celui qui n’en avait reçu qu’un, il s’en alla creuser un trou dans la terre pour y cacher l’argent de son maître. 19 Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint et leur fit rendre compte de leur gérance. 20 Celui qui avait reçu les cinq lingots se présenta, apportant les cinq lingots supplémentaires qu’il avait gagnés. « Maître, dit-il, tu m’avais remis cinq lingots, j’en ai gagné cinq autres. Les voici. » 21 « Très bien, lui dit son maître, tu es un bon serviteur, en qui l’on peut avoir confiance. Tu t’es montré fidèle en peu de choses. C’est pourquoi je t’en confierai de plus importantes. Viens partager la joie de ton maître ! » 22 Celui qui avait reçu les deux lingots se présenta aussi et dit : « Maître, tu m’avais remis deux lingots, j’en ai gagné deux autres. Les voici. » 23 « Très bien, lui dit son maître, tu es un bon serviteur, en qui l’on peut avoir confiance. Tu t’es montré fidèle en peu de choses. C’est pourquoi je t’en confierai de plus importantes. Viens partager la joie de ton maître ! » 24 Enfin, celui qui n’avait reçu qu’un lingot vint à son tour et dit : « Maître, je savais que tu es un homme dur : tu moissonnes là où tu n’as rien semé, tu récoltes où tu n’as pas répandu de semence. 25 Alors, j’ai pris peur et je suis allé cacher ton argent dans la terre. Voilà : prends ce qui t’appartient. » 26 Mais son maître lui répondit : « Vaurien ! Fainéant ! Tu savais que je moissonne là où je n’ai rien semé et que je récolte là où je n’ai pas répandu de semence ! 27 Eh bien, tu aurais dû placer mon argent chez les banquiers et, à mon retour, j’aurais récupéré le capital et les intérêts. 28 Qu’on lui retire donc le lingot et qu’on le donne à celui qui en a déjà dix. » 29 Car à celui qui a, on donnera encore, et il sera dans l’abondance. Mais à celui qui n’a pas, on ôtera même ce qu’il a. 30 Quant à ce vaurien, jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et d’amers regrets.

 Méditation

– Le Seigneur nous invite à faire fructifier les dons qu’il nous a accordés, demandons-Lui des occasions de les découvrir et de les mettre en œuvres.

– Ne méprisons pas les petits commencements. Au départ, souvent les choses nous paraissent insignifiantes, mais si nous persévérons, Dieu va trier et faire croitre les bonnes œuvres.

– Nous avons besoin d’encouragement, alors soyons généreux avec ceux qui travaillent autour de nous. Complimentons abondement, afin de développer ce climat encourageant indispensable. Honorons ceux qui se lèvent et qui mettent en route des projets nouveaux. N’ayons pas peur des erreurs ni des échecs. On commence toujours en tâtonnant, en faisant des erreurs, des maladresses, mais si on persévère et que l’on s’améliore continuellement, on fini par réussir.

– Les projets réussissent grâce à un grand nombre de conseillers dit l’écriture : Recherchons les conseils et les corrections de personnes qui ont de l’expérience ou simplement un regard extérieur sur notre travail. Grâce à Dieu, au travers d’eux, nous pourrons plus rapidement corriger nos erreurs.

Jonathan Yoder

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook

Perspectives temporelles ou intemporelles

Lecture

ECCL 3 (11) : Il a mis dans leur coeur la pensée de l’éternité

PS 90 (12) : Enseigne-nous à bien compter nos jours afin que nous appliquions notre coeur à la sagesse.

HEB 6 (10-12) : car Dieu n’est pas injuste pour oublier votre travail et l’amour que vous avez montré pour son nom, ayant rendu et rendant encore des services aux saints. Nous désirons que chacun de vous montre le même zèle pour conserver jusqu’à la fin une pleine espérance, en sorte que vous ne vous relâchiez point et que vous imitiez ceux qui, par la foi et la persévérance, héritent des promesses.

JN 4 (36) : celui qui moissonne reçoit un salaire et amasse des fruits pour la vie éternelle, afin que celui qui sème et celui qui moissonne se réjouissent ensemble.

1 COR 3 (9) : car nous sommes ouvriers avec Dieu; vous êtes le champ de Dieu, l’édifice de Dieu.

PHIL 1 (3 –6) : Je rends grâce à mon Dieu de tout le souvenir que je garde de vous, ne cessant dans toutes mes prières pour vous tous, de manifester ma joie au sujet de la part que vous prenez à l’évangile depuis le premier jour jusqu’à maintenant. Je suis persuadé que celui qui a commencé en vous cette bonne oeuvre la rendra parfaite pour le jour de Jésus-Christ.

MATH 10 (41- 43) : celui qui reçoit un prophète en qualité de prophète recevra une récompense de prophète, et celui qui accueille un juste en qualité de juste recevra une récompense de juste, et quiconque donnera seulement un verre d’eau froide à l’un de ces petits parce qu’il est mon disciple, je vous le dis en vérité, il ne perdra point sa récompense.

Réflexions

– Dieu a une vision éternelle dans tout ce qu’Il fait, contrairement à l’être humain qui est limité dans le temps. Dieu est en dehors du temps.

– Ainsi, la vie de chaque être humain s’arrête un jour, mais ses projets peuvent aboutir bien après sa disparition.

– C’est pourquoi il y a une grande importance à transmettre ce que je connais naturellement ou spirituellement.

– De plus, tout ce que je fais aujourd’hui a une dimension naturelle mais également une dimension spirituelle.

– Jésus a pu dire « tout est accompli » en parlant pour son temps sur terre mais aussi depuis le début de l’humanité jusqu’à sa fin. Il est l’Alpha et l’Oméga, le commencement et la fin. Chacun de nous entre pour sa part dans cette dimension d’éternité en s’appliquant à semer et à moissonner dans le champ de Dieu.

– N’hésitons donc pas à avoir toujours des projets même si Jésus revient demain, mais soyons soucieux qu’ils ne soient pas égoïstes (voir Luc 12 v 16 à 21)

Alain J.

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook

un tête à tête avec Dieu : Motivé pour réussir

Lecture

PS 90 v 12 & 17 : apprends-nous donc à bien compter nos jours (…) fais prospérer pour nous l’ouvrage de nos mains ! oh oui ! fais prospérer l’ouvrage de nos mains.

DT 30 v 9 : l’Eternel, ton Dieu, te comblera de bien en faisant prospérer tout le travail de tes mains, tes enfants, les portées de tes troupeaux et le produit de ton sol. En effet, l’Eternel prendra de nouveau plaisir à ton bonheur, tout comme Il prenait plaisir à celui de tes ancêtres.

JOS 1 (8) Que ce livre de la loi ne s’éloigne pas de toi, médite-le jour et nuit pour agir avec fidélité conformément à tout ce qui y est écrit, car c’est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c’est alors que tu réussiras.

PV 19 (8) Celui qui acquiert du bon sens, s’aime lui-même, celui qui garde l’intelligence trouve le bonheur.

PV 9 (12) Si tu es sage, tu l’es pour toi, si tu es moqueur, tu en supporteras les conséquences tout seul.

PS 37 (18) l’Eternel connait les jours des hommes intègres et leur héritage dure éternellement.

Réflexions

La lecture de ces versets procure beaucoup d’enseignements précieux pour la vie de tous les jours les prendre en considération permet une vie saine et abondante, une vie réussie selon les critères de Dieu.

Dieu ne s’intéresse pas seulement à notre vie éternelle mais Il est aussi attentif à ce qui fait notre quotidien, il n’est pas indifférent bien au contraire Il veut que nous soyons bénis dès ici-bas, c’est là son rôle de Père.

Dans les moments de doutes, d’adversité, accrochons-nous à ces promesses car les promesses de Dieu sont vraies, expérimentons-les, ne laissons pas l’incrédulité et la peur faire barrage à ces bénédictions.

Car en effet, la vie prospère à laquelle Dieu nous a destinée, nous encourage, nous donne la paix et la joie, c’est donc un témoignage pour ceux qui nous entourent, c’est une interpellation de la part de Dieu envers ceux qui ne le connaissent pas.

Dieu prend plaisir à nous faire plaisir, Il veut le meilleur pour nous. La Parole dit que lorsque Dieu approuve les voies du juste, Il dispose même ses ennemis en sa faveur. C’est dire la grandeur de sa grâce.

Alain J.

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook

un tête à tête avec Dieu : Y a de la joie

Canevas pour un culte personnel. Vous pouvez suivre ces étapes afin de nourrir un temps en tête à tête avec Dieu. Adressez vous à lui avec confiance et simplicité.

Louez et adorez -> remerciez Dieu pour ce qu’il a fait et pour ce qu’il est.

Vous pouvez chanter un chant de reconnaissance. Pensez aux belles rencontres que vous avez faites ou aux personnes qui vous ont fait du bien et dites merci à Dieu pour ces personnes.

Lisez et méditez –Philippiens 4 verset 4 à 9

4 Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur; je le répète, réjouissez-vous.5 Que votre douceur soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche.6 Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. 7 Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos coeurs et vos pensées en Jésus-Christ.8 Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées. 9 Ce que vous avez appris, reçu et entendu de moi, et ce que vous avez vu en moi, pratiquez-le. Et le Dieu de paix sera avec vous.

Réflexion 

Y a de la joie bonjour bonjour y a de la joie… Cette chanson de Charles Trenet, illustre bien l’état d’esprit que Paul nous invite à revêtir. Oui la joie c’est aussi un choix. « Réjouissez vous toujours dans le Seigneur ». Qu’est-ce que cela peut bien vouloir dire ? Comment le pratiquer ? Dans la traduction Semeur il est écrit : « Réjouissez-vous en tout temps de tout ce que le Seigneur est pour vous « . Demandons à Dieu par son esprit de nous donner de la joie. C’est un fruit de l’Esprit… Nous avons donc accès par l’esprit de Dieu à de la joie.

Paul nous invite à être doux et confiant, en comptant sur Dieu, afin que les soucis de la vie, plutôt que de peser sur nous pèse sur Lui. Et Il nous donnera « La paix qui surpasse toute intelligence ». ça c’est une paix pas raisonnable. Paul est en prison et il est joyeux et paisible. Est-ce bien raisonnable ? Perdons la raison comme Paul, confions à Dieu nos besoins Il s’en chargera. Et prenons la paix et la joie que Dieu nous offre en tout temps.

  • Réfléchissons sur : qu’est ce que le Seigneur est pour nous et sur comment puis-je me réjouir en lui?
  • Expérimentons de confier à Dieu nos besoins et apprenons à recevoir sa paix. Persévérons jusqu’à recevoir cette paix.
Prière
 
Prions que quelque soient nos soucis du jour, nous ayons chaque jour une communion avec Dieu tel que Paul, par laquelle Dieu nous donne la joie et la paix. Prions que nous devenions une communauté joyeuse et paisible. Prions pour les besoins de ceux qui sont en peine, qui souffrent. Remercions Dieu pour tout ce qu’il a déjà fait pour nous et pour nos frères et soeurs. Louons pour ce qu’il va faire. Réjouissons nous dans le Seigneur. Merci Seigneur par ton Esprit-Saint de remplir chacun d’entre nous de ta joie, de ta paix et de ton amour. Rends nous doux, aimable. Et que tu sois l’objet principal de nos pensés. Merci papa céleste !

Jonathan Yoder
Partager sur print
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook

Canevas pour un tête à tête avec Dieu : Quand la tempête est là.

Canevas pour un culte personnel. Vous pouvez suivre ces étapes afin de nourrir un temps en tête à tête avec Dieu. Adressez vous à lui avec confiance et simplicité.

Louez et adorez -> remerciez Dieu pour ce qu’il a fait et pour ce qu’il est.

Vous pouvez chanter un chant de reconnaissance. Pensez aux bons moments que vous avez passés cette semaine et dites merci à Dieu pour ces choses.

Lisez et méditez -> MARC 4 verset 35-41

« Ce même jour, sur le soir, Jésus leur dit : passons sur l’autre bord. Après avoir renvoyé la foule, ils l’emmenèrent dans la barque où il se trouvait ; il y avait aussi d’autres barques avec lui. Il s’éleva un grand tourbillon et les flots se jetaient dans la barque, au point qu’elle se remplissait déjà. Jésus dormait à la poupe sur le coussin. Ils le réveillèrent et lui dirent : Maître, ne t’inquiètes-tu pas de ce que nous périssons ? S’étant réveillé, il menaça le vent et dit à la mer : Silence ! tais-toi ! Et le vent cessa. Il y eu un grand calme. Puis, Jésus leur dit : Pourquoi avez-vous si peur ? comment n’avez-vous point de foi ? Ils furent saisis d’une grande frayeur, et se dirent les uns aux autres : quel est donc celui-ci à qui obéissent même le vent et la mer ? »

Réflexion 

Ce jour-là, Jésus part en mission dans un territoire de l’autre côté du lac mais, voyant ses intentions, Satan lève une tempête afin de faire échouer ce projet. Fort de la présence de son Père en lui, Jésus est endormi dans la barque, au grand étonnement de ses disciples remplis d’angoisse à l’idée de mourir noyés. Jésus leur dira que leur peur a entrainé leur incrédulité.

  • Aujourd’hui, quel genre de crainte éprouvons-nous lorsque nous sommes en mission pour le Seigneur ?
  • Avons-nous foi dans la puissance du Saint-Esprit pour nous délivrer des tempêtes déclenchées par notre ennemi ?
  • Curieusement, les disciples ont éprouvé une grande frayeur à la vue du miracle que Jésus a fait en calmant la tempête, alors qu’ils auraient dû s’en réjouir.
  • Savons- nous vraiment nous réjouir des miracles que le Seigneur opère dans notre vie ?
Prière
 
Prions que, malgré l’agitation parmi les nations et les informations qui circulent, toutes plus fantaisistes les unes que les autres, nous sachions garder calme et sagesse, afin d’être aptes à poursuivre la mission d’aller sur le terrain de l’ennemi pour délivrer les futurs serviteurs et servantes du Seigneur, comme nous le montre la suite du récit de Marc (voir lecture Marc 5 verset 1 à 20)

Alain Jamey
Partager sur print
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook

Suivre Jésus de loin ou s’attaché à lui ?

On parle de « suivre Jésus »et c’est une bonne chose pour notre vie, mais il y a une dimension plus grande à atteindre dans notre relation avec notre Dieu : c’est être attaché à lui. « Je m’attache à toi pour te suivre »

Prenons une illustration de la vie courante : Une voiture peut suivre une autre voiture, mais à un carrefour, la première peut tourner et l’autre continuer tout droit. Mais si une remorque est attachée à une voiture, elle ira toujours dans la même direction que la voiture à laquelle elle est attachée. Au carrefour de la tentation ou de la séduction ou du découragement, si je suis Jésus sans être fermement attachée à lui, je pourrai prendre un autre chemin : celui du doute, de la révolte, du péché ou de l’abandon. Mais si je suis attachée à lui de tout mon cœur les yeux fixés sur la vérité de sa parole et sur ses promesses, alors je continuerai à marcher sur son chemin de paix et de victoire.

• Si je suis attachée à Jésus, je serrerai sa parole dans mon cœur et il me gardera des influences du monde et des accusations du diable. « Je serre ta parole dans mon cœur afin de ne pas pécher contre toi » Psaumes 119 v 11

• Si je suis attachée à lui, alors mon cœur, mon âme et mon esprit trouveront leur bonheur à l’écouter et à le servir, à lui obéir en toutes choses et « ses commandements ne seront pas pénibles » mes pensées seront inspirées par son Esprit et non par la chair. « Marchez selon l’Esprit et vous n’accomplirez pas les œuvres de la chair » Galates 5 v 16 Et je pourrai dire, « Un jour dans tes parvis vaut mieux que mille ailleurs » Psaumes 84 v 11

• Si je suis attachée à mon Bon Berger, « je ne manquerai de rien » Si je le suis de près, « il me conduit dans les sentiers de la justice » Psaumes 23

Une autre illustration : En montagne, lors de l’ascension vers un sommet, le chemin est abrupt et dangereux; on doit alors former une cordée. Le guide est devant, s’attache à une corde et tous les suivants s’attachent à cette corde, les uns derrières les autres. Ils sont reliés au guide et reliés ensemble.

• Le guide conduit les autres, car il connait la voie pour arriver en haut.

• Il entraine et tire ceux qui ont du mal à avancer à cause de la fatigue, de la difficulté du parcours et de la longueur de la voie.

• Il assure, protège les suivants de la chute en les retenant. Si l’un d’eux trébuche et perd pied, il sera retenu et ne dévissera pas en bas. Il pourra être tiré par les autres et retrouver ses appuis.

La cordée peut représenter la communion fraternelle, mais si Jésus n’est pas le « premier de cordée » alors, toute la cordée peut s’égarer ou tomber dans le ravin.

Prions : Seigneur je veux me tenir très près de toi et de ta parole, afin de ne pas m’égarer et de ne pas tomber, car je veux te suivre jusqu’au bout.

Voici un témoignage personnel : Un jour, je ressentais un grand découragement par rapport à une situation particulière dans ma vie. Je priais le Seigneur assise, la tête baissée, et lui demandais de l’aide dans cette situation. Puis j’ai relevé la tête et Dieu m’a donné une vision : J’ai vu Jésus, marchant devant moi, alors que je gravissais la montagne. Je L’ai vu de dos, j’ai vu a tunique tissée, tout près devant moi. J’ai alors compris qu’Il voulait me montrer que je n’étais pas seule sur ce chemin abrupt, qu’Il était là comme mon guide et mon protecteur et qu’Il me tirait en avant pour continuer d’avancer. J’ai été fortement encouragée par cette vision de mon Sauveur marchant tout près de moi, m’ouvrant le chemin et me tirant derrière lui. Gloire à Dieu ! Quelle grâce de savoir que notre Dieu est si proche.

Autres références sur le même thème :

Deutéronome 13 v 9 « C’est à l’Eternel seul que vous rendrez un culte, c’est à Lui seul que vous vous attacherez »

Actes 11 v 23 « Barnabas encouragea les fidèles à rester, d’un cœur résolu, tous attachés au Seigneur »

Actes 13 v 43 « Paul et Barnabas les encourageaient à rester attachés à la grâce de Dieu »

1 Corinthiens 6 v 17 « Celui qui s’attache au Seigneur est avec lui un seul Esprit. »

Romains 8 v 14 « Ceux qui sont conduits par l’esprit de Dieu sont fils de Dieu »

Jean 15 v 4 « Un sarment ne saurait de lui-même porter du fruit sans demeurer attaché au cep »

Romains 8 v 38 Nous donne une promesse certaine si nous sommes attachés à Christ.

« Ni la mort, ni la vie, ni les anges, ni les dominations, ni les choses présentes ou à venir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature… Rien ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur » Amen !

Emmanuelle B.

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook

« Le cube de levure »

Cet été j’ai trouvé dans mon frigo un cube de levure de boulanger dont la date de consommation optimale était passée de quelques jours. J’ai voulu tenter ma chance quand même ….

La première fois, j’ai utilisé la moitié pour faire de la pâte à pizza. Deux heures après, la pâte n’avait pas bien levée, mais c’était l’heure de faire les pizzas pour les convives affamés, j’ai utilisé la pâte raplapla.

Sept jours plus tard, je refais des pizzas, avec la moitié restante du cube de levure. Je mets la pâte à lever et au bout de 1h30 je vois que la pâte ne lève pas bien.

Je m’apprête à faire un pâton avec un sachet de levure lyophilisée pour rattraper la chose, mais il me vient aussi l’idée de prier pour que la vie se manifeste dans cette pâte. Alors je me dis que cette idée me vient de Dieu et je prie au nom de Jésus pour que la vie triomphe dans ma pâte. Je reviens faire mes pizzas 45 minutes plus tard et, merci mon Dieu, j’ai une belle pâte bien levée et nous nous sommes régalés de bonnes pizzas !!!

Dieu parle tantôt d’une manière, tantôt d’une autre. Ce n’est pas toujours facile de savoir si les idées qui nous viennent, viennent du Saint Esprit ou de la chair, ou de notre imagination parfois farfelue. Je m’étais mise volontairement à l’écoute de Dieu et recevoir un tel encouragement m’a beaucoup réconfortée et poussée à persévérer.

Daï P.

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook

Groupe de maison

Pour nous, participer ou animer un groupe de maison, nous permet d’expérimenter la vie chrétienne ordinaire. Le groupe de maison nous aide à grandir spirituellement. Depuis nos baptèmes en 1999 et 2001, nous avons toujours fait partie d’un groupe de maison. il nous parait impensable de vivre sans et ce, malgré la fatigue, les sollicitations diverses, nous avons toujours tenu à être présents à ces soirées, car cela nous a souvent restaurés, encouragés, relevés ou simplement fortifiés dans notre foi.

Lors du confinement du printemps, nous avons pu constater à quel point il est difficile de rester des jours voire des semaines, coupés de toutes présences fraternelles. La Parole de Dieu parle souvent de communion, de frères et soeurs, de partage etc. Le culte en est une forme mais le groupe de maison en est, à notre avis, la mise en pratique.

Pour nous, le groupe de maison en semaine, et le culte le dimanche permettent de résister au Malin, de prendre des décisions, d’ échapper à l’emprise des sirènes du monde, de devenir citoyen d’un autre monde et d’acquérir ainsi des pensées, des paroles et des actions pour vivre avec la paix intérieure promise par Jésus.

Nous avons la conviction que l’Eglise sous ses différentes formes (le groupe de maison en est une), est la seule solution pour répondre aux besoins de notre société.

Alain et Frédérique J.

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook

X