Eglise Le Cep

Epiphanie

L’Épiphanie est une fête de la tradition chrétienne qui célèbre le Messie venu et incarné dans le monde et qui reçoit la visite et l’hommage de trois rois mages.

La tradition veut que pour le jour de la Fête des rois mages, on partage un gâteau dans lequel est dissimulée une fève. D’où vient cette tradition de l’Épiphanie ? Ce ne sont pas les mages qui ont apporté la galette. Cette tradition remonte à la fête pré-chrétienne du 6 janvier. La galette symbolise le retour de la lumière après les longues nuits d’hiver.

Diverses coutumes sont observées à cette occasion. En France, en Suisse et en Belgique, depuis le Moyen Âge, une « galette des rois » ou un « gâteau des rois », pâtisseries contenant une fève, sont partagés ce jour-là.

Mattieu 2 v 1 à 11.

Selon une tradition venant du VIIème siècle, les mages dont parle l’Évangile étaient au nombre de trois : Melchior, Gaspard et Balthazar. Ce sont les noms qu’on leur a donnés au VIème siècle. Le chiffre 3 est très symbolique, il symbolise d’abord les 3 continents : Asie, Afrique et Europe (qui étaient les seuls connus à l’époque). C’est aussi l’image des trois fils de Noé : Sem, Cham et Japhet. Le chiffre 3 représente aussi le nombre de cadeaux qui selon l’Évangile étaient au nombre de 3 : l’or, l’encens et la myrrhe.

Le chiffre 3 figure enfin les trois âges de la vie. Melchior est présenté avec une longue barbe et il est le plus âgé des trois. Il offrit l’or. Gaspard est le plus jeune des trois et il donna l’encens. Balthazar est barbu sans être âgé et il fit l’offrande de la myrrhe.

Cette fête nous invite à nous mettre en route, à suivre l’étoile, à partager ce que nous sommes et ce que nous avons…

La bible nous rappelle en 2 Corinthiens 2/15 que nous sommes le parfum de Christ, alors répandons ce parfum là, où nous sommes, là où nous allons dans le monde.

Martine L.

 

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook

15 bonnes raisons de rendre grâce à Dieu

  1. Pour le don qu’il nous a fait en Jésus-Christ (Luc 2/ 27 à 30)
  2. Pour le pardon de nos péchés (Psaumes 103/ 1 à 3)
  3. Parce qu’il nous a délivrés de la loi du péché et de la mort (Romains 7/25)
  4. Pour la guérison de nos maladies (Psaumes 103/3)
  5. Car il nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus-Christ (1 Co 15/57)
  6. Car il nous a rendu capables d’avoir part à l’héritage des Saints dans la lumière (Col 1/12)
  7. Car il nous console de toutes nos afflictions et alors nous pouvons consoler aussi ceux qui en ont besoin (2 Cor 1/ 3-4)
  8. Car il exauce nos prières (Jean 11/21)
  9. Rendons-lui grâce par la sagesse et la force qu’il nous donne (Daniel 2/23)
  10. Car il nous fortifie pour son service et nous rend capables de l’accomplir (1 Tim 1/12)
  11. Pour la compagnie et communion de nos frères et sœurs en Christ (Actes 28/19)
  12. Pour les bienfaits qu’il accorde aux autres frères et sœurs (1 Thess 1/2-3))
  13. Pour les chrétiens qui demeurent fermes dans la foi malgré les épreuves et les persécutions (1 Thess 3/8-9)
  14. Pour les personnes qui lui donnent leur vie (Romains 6/17)
  15. Pour toutes bonnes choses et /ou circonstances avec foi et espérance (1 Thess 5/18 ; Romains 8/28)

Une attitude de reconnaissance envers Dieu nous garde dans l’humilité, la joie et la paix, car nous reconnaissons que « toute grâce excellente et tout don parfait, viennent d’en-haut, du Père des lumières » (Jacques 1/17). Même au milieu de l’épreuve, cette attitude nous garde dans la confiance et la certitude que Dieu ne nous abandonnera pas

« Grâces soient rendues à Dieu qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus-Christ ! »1 Co 15/57

Emmanuelle.B

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
X