Eglise Le Cep

un tête à tête avec Dieu : Y a de la joie

Canevas pour un culte personnel. Vous pouvez suivre ces étapes afin de nourrir un temps en tête à tête avec Dieu. Adressez vous à lui avec confiance et simplicité.

Louez et adorez -> remerciez Dieu pour ce qu’il a fait et pour ce qu’il est.

Vous pouvez chanter un chant de reconnaissance. Pensez aux belles rencontres que vous avez faites ou aux personnes qui vous ont fait du bien et dites merci à Dieu pour ces personnes.

Lisez et méditez –Philippiens 4 verset 4 à 9

4 Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur; je le répète, réjouissez-vous.5 Que votre douceur soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche.6 Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. 7 Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos coeurs et vos pensées en Jésus-Christ.8 Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées. 9 Ce que vous avez appris, reçu et entendu de moi, et ce que vous avez vu en moi, pratiquez-le. Et le Dieu de paix sera avec vous.

Réflexion 

Y a de la joie bonjour bonjour y a de la joie… Cette chanson de Charles Trenet, illustre bien l’état d’esprit que Paul nous invite à revêtir. Oui la joie c’est aussi un choix. « Réjouissez vous toujours dans le Seigneur ». Qu’est-ce que cela peut bien vouloir dire ? Comment le pratiquer ? Dans la traduction Semeur il est écrit : « Réjouissez-vous en tout temps de tout ce que le Seigneur est pour vous « . Demandons à Dieu par son esprit de nous donner de la joie. C’est un fruit de l’Esprit… Nous avons donc accès par l’esprit de Dieu à de la joie.

Paul nous invite à être doux et confiant, en comptant sur Dieu, afin que les soucis de la vie, plutôt que de peser sur nous pèse sur Lui. Et Il nous donnera « La paix qui surpasse toute intelligence ». ça c’est une paix pas raisonnable. Paul est en prison et il est joyeux et paisible. Est-ce bien raisonnable ? Perdons la raison comme Paul, confions à Dieu nos besoins Il s’en chargera. Et prenons la paix et la joie que Dieu nous offre en tout temps.

  • Réfléchissons sur : qu’est ce que le Seigneur est pour nous et sur comment puis-je me réjouir en lui?
  • Expérimentons de confier à Dieu nos besoins et apprenons à recevoir sa paix. Persévérons jusqu’à recevoir cette paix.
Prière
 
Prions que quelque soient nos soucis du jour, nous ayons chaque jour une communion avec Dieu tel que Paul, par laquelle Dieu nous donne la joie et la paix. Prions que nous devenions une communauté joyeuse et paisible. Prions pour les besoins de ceux qui sont en peine, qui souffrent. Remercions Dieu pour tout ce qu’il a déjà fait pour nous et pour nos frères et soeurs. Louons pour ce qu’il va faire. Réjouissons nous dans le Seigneur. Merci Seigneur par ton Esprit-Saint de remplir chacun d’entre nous de ta joie, de ta paix et de ton amour. Rends nous doux, aimable. Et que tu sois l’objet principal de nos pensés. Merci papa céleste !

Jonathan Yoder
Partager sur print
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook

Canevas pour un tête à tête avec Dieu : Quand la tempête est là.

Canevas pour un culte personnel. Vous pouvez suivre ces étapes afin de nourrir un temps en tête à tête avec Dieu. Adressez vous à lui avec confiance et simplicité.

Louez et adorez -> remerciez Dieu pour ce qu’il a fait et pour ce qu’il est.

Vous pouvez chanter un chant de reconnaissance. Pensez aux bons moments que vous avez passés cette semaine et dites merci à Dieu pour ces choses.

Lisez et méditez -> MARC 4 verset 35-41

« Ce même jour, sur le soir, Jésus leur dit : passons sur l’autre bord. Après avoir renvoyé la foule, ils l’emmenèrent dans la barque où il se trouvait ; il y avait aussi d’autres barques avec lui. Il s’éleva un grand tourbillon et les flots se jetaient dans la barque, au point qu’elle se remplissait déjà. Jésus dormait à la poupe sur le coussin. Ils le réveillèrent et lui dirent : Maître, ne t’inquiètes-tu pas de ce que nous périssons ? S’étant réveillé, il menaça le vent et dit à la mer : Silence ! tais-toi ! Et le vent cessa. Il y eu un grand calme. Puis, Jésus leur dit : Pourquoi avez-vous si peur ? comment n’avez-vous point de foi ? Ils furent saisis d’une grande frayeur, et se dirent les uns aux autres : quel est donc celui-ci à qui obéissent même le vent et la mer ? »

Réflexion 

Ce jour-là, Jésus part en mission dans un territoire de l’autre côté du lac mais, voyant ses intentions, Satan lève une tempête afin de faire échouer ce projet. Fort de la présence de son Père en lui, Jésus est endormi dans la barque, au grand étonnement de ses disciples remplis d’angoisse à l’idée de mourir noyés. Jésus leur dira que leur peur a entrainé leur incrédulité.

  • Aujourd’hui, quel genre de crainte éprouvons-nous lorsque nous sommes en mission pour le Seigneur ?
  • Avons-nous foi dans la puissance du Saint-Esprit pour nous délivrer des tempêtes déclenchées par notre ennemi ?
  • Curieusement, les disciples ont éprouvé une grande frayeur à la vue du miracle que Jésus a fait en calmant la tempête, alors qu’ils auraient dû s’en réjouir.
  • Savons- nous vraiment nous réjouir des miracles que le Seigneur opère dans notre vie ?
Prière
 
Prions que, malgré l’agitation parmi les nations et les informations qui circulent, toutes plus fantaisistes les unes que les autres, nous sachions garder calme et sagesse, afin d’être aptes à poursuivre la mission d’aller sur le terrain de l’ennemi pour délivrer les futurs serviteurs et servantes du Seigneur, comme nous le montre la suite du récit de Marc (voir lecture Marc 5 verset 1 à 20)

Alain Jamey
Partager sur print
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
X