Eglise Le Cep

Epiphanie

L’Épiphanie est une fête de la tradition chrétienne qui célèbre le Messie venu et incarné dans le monde et qui reçoit la visite et l’hommage de trois rois mages.

La tradition veut que pour le jour de la Fête des rois mages, on partage un gâteau dans lequel est dissimulée une fève. D’où vient cette tradition de l’Épiphanie ? Ce ne sont pas les mages qui ont apporté la galette. Cette tradition remonte à la fête pré-chrétienne du 6 janvier. La galette symbolise le retour de la lumière après les longues nuits d’hiver.

Diverses coutumes sont observées à cette occasion. En France, en Suisse et en Belgique, depuis le Moyen Âge, une « galette des rois » ou un « gâteau des rois », pâtisseries contenant une fève, sont partagés ce jour-là.

Mattieu 2 v 1 à 11.

Selon une tradition venant du VIIème siècle, les mages dont parle l’Évangile étaient au nombre de trois : Melchior, Gaspard et Balthazar. Ce sont les noms qu’on leur a donnés au VIème siècle. Le chiffre 3 est très symbolique, il symbolise d’abord les 3 continents : Asie, Afrique et Europe (qui étaient les seuls connus à l’époque). C’est aussi l’image des trois fils de Noé : Sem, Cham et Japhet. Le chiffre 3 représente aussi le nombre de cadeaux qui selon l’Évangile étaient au nombre de 3 : l’or, l’encens et la myrrhe.

Le chiffre 3 figure enfin les trois âges de la vie. Melchior est présenté avec une longue barbe et il est le plus âgé des trois. Il offrit l’or. Gaspard est le plus jeune des trois et il donna l’encens. Balthazar est barbu sans être âgé et il fit l’offrande de la myrrhe.

Cette fête nous invite à nous mettre en route, à suivre l’étoile, à partager ce que nous sommes et ce que nous avons…

La bible nous rappelle en 2 Corinthiens 2/15 que nous sommes le parfum de Christ, alors répandons ce parfum là, où nous sommes, là où nous allons dans le monde.

Martine L.

 

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
X